Femme d'allUre sportive et inspirée portant un gilet gris laissant apparaître un soutien-gorge brassière blanc

Avant de s’inscrire au cours de pilates ou se lancer dans la course à pied, beaucoup investissent dans les vêtements et accessoires de mode sport, des chaussures de running au débardeur sportswear. Mais le plus important est parfois ce qui reste invisible : la lingerie de sport de qualité est essentielle pour assurer aux femmes un confort optimal pendant l’effort. Les dessous s’adaptent à chaque activité physique pour assurer aux sportives aisance et bien-être. 

Quelle matière choisir pour ses sous-vêtements sport ?

Femme portant des sous-vêtements sport faisant des exercices sur un escalier, vêtue d'un soutien-gorge brassière noir maintenant parfaitement sa poitrineComme pour un top, le sous-vêtement de sport doit pouvoir évacuer la transpiration et laisser respirer la peau. Le coton, cette matière naturelle, convient pour un usage quotidien comme la marche. En revanche, pour les sports qui demandent un plus gros effort, il vaudra mieux se tourner vers les matières plus techniques. On pense à l’association polyamide, polyester et élasthanne, réputée pour sa souplesse, ou à la microfibre et au lycra. Mais pour aller plus loin, les créateurs ont mis au point des matériaux innovants et résistants, capables d’assurer la thermorégulation tout en offrant de la douceur au toucher, comme la fibre Tencel conçue à base de cellulose, aussi douce que la soie ; ou le coolmax, garanti anti-transpirant.

Ces tissus ont l’avantage d’empêcher les irritations sur la peau lors des frottements. L’idéal est d’opter pour des sous-vêtements sport sans coutures – qui sont alors découpés au laser – ou conçus avec des coutures plates. La lingerie fine de ville ne peut pas suffire à la pratique d’un sport car elle ne vous laissera pas aussi libre de vos mouvements et risqueraient d’irriter l’épiderme.

Le choix du bas pour la pratique d’activités sportives

Femme portant un leggings bi-colors noir et gris, confortable, au design bi-matière et pour un look tendance et dynamiqueIl existe toutes formes de slips et culottes adaptées à la pratique sportive. Il faudra d’abord privilégier une coupe confortable. Un string par exemple n’est pas idéal car il peut causer des irritations. Les inconditionnelles peuvent opter pour le tanga. Une forme taille haute, comme le shorty ou le boxer, a l’avantage d’envelopper les fesses en épousant les formes sans avoir la désagréable sensation du sous-vêtement qui bouge sous le pantalon. Ne reste plus qu’à observer les matières de la culotte sport. Un renfort coton à l’entrejambe, comme le propose la marque de lingerie Conturelle de Felina ou Prima Donna, spécialiste de lingerie grande taille, offre un bien-être pour les parties intimes. La maille jersey garantit un contrôle idéal de l’humidité et un confort parfait.

Dessus, pensez au leggings, avec son design ajusté, plus couvrant qu’un pantacourt. La collection de lingerie de sport Move Flex de chez Sloggi par exemple, propose le legging noir ou gris chiné conçu dans une matière extensible.

Choisir le bon soutien-gorge pour faire du sport

Jeune femme sportive les mains sur les hanches regardant l'horizon et portant un soutien-gorge brassière noir et rosePour le haut, il est vivement recommandé aux femmes de bannir les dessous du quotidien car seul le soutien-gorge de sport peut assurer un bon maintien de la poitrine, et ce, même pour les poitrines menues. C’est un erreur fréquente de croire que parce l’on fait un 85 A on peut se passer de soutien-gorge ! Quelle que soit sa morphologie ou ses mensurations, les seins ne sont pas des muscles. Ils subissent donc les coups lors des mouvements. Un maintien optimal de la poitrine du buste évitera le vieillissement accéléré et l’affaissement prématuré des seins.

Mais comment bien choisir son soutien-gorge sport? Le plus important est d’abord de connaître sa taille de soutien-gorge, à savoir son tour de poitrine et sa taille de bonnet. Un modèle trop petit donnera une sensation de compression, les lanières risqueraient de serrer les seins et irriter la peau. À l’inverse, un dessous trop grand n’offrira qu’un maintien partiel. Une fois que vous avez enfilé le haut, vous devez pouvoir passer un doigt entre le tissu et votre corps.

Il existe ensuite plusieurs types de hauts, adaptés aux silhouettes mais aussi à l’intensité du sport. Par exemple la brassière de sport, ou le soutien-gorge sans armatures, convient parfaitement pour les petites poitrines. Cette coupe est parfaite pour le sport yoga ou la gym douce. Pour les sports plus intenses à fort impact comme les arts martiaux ou l’équitation, il est conseillé de s’orienter vers un soutien-gorge à armatures pour un maintien parfait.

Il existe également des modèles à bonnets sculptants non rembourrés, avec un triple agrafage et une bande dorsale plus épaisse pour les poitrines généreuses. Car contrairement aux idées reçues, ce ne sont pas les bretelles qui assurent le soutien des seins mais bien le dos. Il est possible d’opter pour un dos croisé ou classique ou encore un dos nageur. Notez qu’une ouverture zippée ou un système d’agrafes à l’avant est plus facile pour retirer son soutien-gorge.

Si vous hésitez, pensez à contacter le service clients de la boutique en ligne Dessus Dessous en appelant le 04 67 71 58 60 ou via le formulaire. Une équipe de professionnels est à votre service pour vous accompagner au mieux dans vos achats.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *