lise charmel maestria andalouseVéritable objet de séduction, pièce phare des ensembles sensuels, le porte-jarretelles fait tournoyer les esprits. Mais pour les femmes, ce dessous romantique et raffiné peut se révéler être un vrai casse-tête. Pour son tout premier porte-jarretelles, l’amatrice de lingerie fine et dentelle noire peut se crisper devant la complexité de ce bas. Pas de panique ! Dessus Dessous vous aide à franchir le pas vers la lingerie sexy. Etre désirable tout en se sentant à l’aise n’a rien d’impossible !

Comment choisir son porte-jarretelles ?

porte-jarretelles lise charmel noir D’abord, mettons-nous d’accord sur le lexique. Vous avez sans doute entendu parler des petites sœurs du porte-jarretelles : le serre taille ou le galbe taille. Ces trois dessous, s’ils se ressemblent, comportent des différences. Tous sont composés d’une jarretelle, ce ruban élastique, qui maintient les bas. Mais la coupe n’est pas la même. Le porte-jarretelles est une bande de tissu mince composée d’une agrafe dans le dos et se porte au niveau des hanches. Le serre-taille est un dessous taille haute qui enveloppe le bassin. Le galbe-taille remonte lui jusque sous les seins en couvrant complètement l’abdomen pour un effet ventre plat. On se rapproche alors de la guêpière. Dans la gamme de lingerie de jour qui sublime les formes, ce dessous de fantasme associe deux sous-vêtements : un bustier qui maintient la poitrine en descendant plus bas qu’un soutien-gorge et un corset qui réduit la taille.

C’est plus clair ? Entrons dans le vif du sujet avec cette question qui nous taraude lorsqu’on fait face pour la première fois à un porte-jarretelles : comment le porter et comment l’attacher ? Inutile d’hurler à la vue des agrafes. Placez d’abord votre porte-jarretelles pour ne pas qu’il retombe. Vient la grande question : sur les hanches ou sur la taille ? A vous de choisir ! L’effet sur votre silhouette sera différent. Pour un style retro vintage dans la veine du grand retour à la mode des culottes taille haute, optez pour le porte-jarretelle placé sur le creux de la taille : il redessine votre silhouette en allongeant la jambe. Pour un look plus moderne, le porte-jarretelle placé sur les hanches allonge le buste et sublime la chute de rein.

elements de lingerie
Au-dessus ou en dessous de la culotte ?

Enfilez ensuite les bas et déroulez-les le long de votre jambe. Une fois que le collant est bien mis, desserrez les jarretelles. Clippez l’attache en haut de la jarretière de vos bas. Commencez avec les jarretelles de devant, et ensuite passez à l’arrière. Vos bas ne doivent être ni tendus – ce serait inconfortable – ni trop lâches – ce serait disgracieux. Réglez ensuite la longueur des jarretelles de façon à vous sentir à l’aise.

Vient l’énième question existentielle : Le porte-jarretelles se place-t-il au-dessus ou en dessous de la culotte ? Il y a débat. Enfiler la culotte puis le porte-jarretelles donne un résultat plus élégant, mais peut présenter quelques complications pratiques… Notre conseil : adaptez la position en fonction des circonstances. Pour une nuit en amoureux, placez le porte-jarretelles au-dessus de votre culotte. Vous serez sensuelle, sexy et l’effet séduction est garanti. Pendant la journée, préférez-le en dessous pour une tenue plus optimale.

Comment choisir ses bas ?

Vous vous posez encore la même question que toutes les femmes : Quel bas pour aller avec son porte-jarretelles ? Dans la famille des bas et collants, on retrouve deux types : les bas autofixants, ou « stay-up » conçus avec une bande en silicone antiglisse et les bas dits classiques, que l’on préfère pour associer son porte-jarretelles. Mais rien n’interdit d’associer un bas autofixant, qui assurera une double sécurité. Le rendu sera différent : la jarretière restera parfaitement horizontale, offrant un esthétique carré et structuré. Attention à opter pour une bande silicone légère, sinon il sera impossible de l’accrocher.

Car oui, enfiler ses bas demande un certain savoir-faire… Assise, ou debout le pied sur une chaise, allez chercher la pointe de vos bas en les roulant, puis placez-les sur la pointe de vos pieds. Déroulez-les le long de la jambe, jusqu’en haut de la cuisse. Vous voilà fin prête pour exhiber vos robes seyantes. Conseil : veillez à ne pas vous vêtir d’une jupe trop courte qui laissera apparaître les attaches. Sinon tout est possible : robe moulante, robe courte, jupe en jean… Et bien sûr sous votre robe de mariée ! Les porte-jarretelles de lingerie de mariage s’ancrent dans la tradition de la jarretière et de ces accessoires dédiés au jour J !

La sélection Dessus Dessous

Dans la collection Passion nocturne de chez Aubade, on craque pour l’élégance du multibrins, du tulle transparent et de la laize brodée en coloris noir disponible dans toutes les tailles. Lise Charmel propose un modèle dans la ligne Fantasme à deux en polyamide et élasthanne doux et confortable qui remonte comme une fine bande au niveau du nombril. Les nœuds en satin, les motifs floraux et les perles sont divins ! La ligne délicate des jeux de froncés et drapés de Grain de folie de chez Chantal Thomass, avec son nœud papillon, feront de vous une fashionista originale ! Le très léger et sexy porte-jarretelles Jardin Impérial de chez Maison Close, avec sa dentelle rouge, vous dévoilera autant qu’il vous habillera.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *