Femme portant un soutien gorge à la bonne taille

Savez-vous que 70 à 80 % des femmes ne portent pas la bonne taille de soutien-gorge ? Porter un soutien-gorge adapté à sa morphologie est pourtant très important. En effet, un soutien-gorge trop serré, c’est-à-dire trop petit, peut être douloureux à porter, tandis qu’un soutien-gorge trop grand n’apporte pas un maintien suffisant à la poitrine. Comment bien choisir sa taille de soutien-gorge ? Quelle forme choisir ? Après la lecture de ces quelques lignes, vous saurez comment prendre vos mensurations et sélectionner les dessous qui vous conviennent. Confort assuré !

Pourquoi doit-on vérifier régulièrement notre taille de soutien-gorge ?

La taille de soutien-gorge d’une femme n’est pas gravée dans le marbre. En effet, le corps de la femme change tout au long de sa vie. La prise ou la perte de poids, la grossesse et l’allaitement peuvent influer sur le tour de poitrine des femmes. Il est également difficile de choisir la bonne taille lorsqu’on n’achète pas toujours la même marque de sous-vêtements. On constate effectivement des différences de tailles importantes en fonction des marques et du pays où les soutiens-gorge sont confectionnés. Il est donc très important de bien consulter le guide des tailles de chaque marque et site où vous souhaitez acheter vos dessous. Ce dernier vous permettra de choisir vos soutiens-gorge en fonction de vos mensurations et vous donne les correspondances de votre taille selon les différents pays de confection.

Connaître sa taille ne fait pas tout, le choix de la forme de soutien-gorge est très important

La taille de soutien-gorge n’est pas le seul paramètre à prendre en compte pour être à l’aise dans ses dessous. Il est également important de choisir une forme de soutien-gorge qui nous convient :

  • Les poitrines généreuses doivent s’orienter vers des soutiens-gorge à armatures, comportant une bande dorsale et des bretelles assez larges. Ces modèles sont confortables et assurent un confort optimal et un bon maintien pour les grandes tailles de bonnet !
  • Les femmes à la poitrine moyenne, elles, ont l’embarras du choix : il existe une multitude de types de soutiens-gorge leur correspondant. Brassière, push-up, soutien-gorge sans armatures ou avec, balconnet, bandeau, bustier, à vous de voir…
  • Enfin, les petites poitrines n’ont pas besoin d’un maintien trop important. Les femmes ayant cette morphologie peuvent donc opter pour des soutiens-gorge triangle, des bralettes ou des soutiens-gorge sans armatures tout en étant assurées d’être à l’aise.

Comment bien prendre ses mensurations

Mesurer son tour de poitrine est très simple. Munissez-vous d’un mètre ruban puis commencez par mesurer votre tour de dos (placez le ruban au- dessous de votre poitrine). Cela déterminera votre taille exprimée en chiffres (80, 85, 90, 100, etc.), qui viendront se placer avant la lettre correspondant à votre tour de poitrine. Mesurez ensuite ce dernier avec le mètre ruban en faisant le tour de votre buste en passant par la pointe de vos seins sans serrer. Vous obtiendrez votre tour de poitrine en cm. Grâce au guide des tailles, vous pourrez déterminer la lettre correspondant à votre bonnet (A, B, C, D, E, etc.). Si vous ne vous êtes pas trompée, vous obtenez des indications comme 80 A, 100 B ou 90 C. Il s’agit de votre taille de soutien-gorge.

Comment bien essayer son soutien-gorge pour choisir la bonne taille

Les femmes ont tendance à se fier uniquement à leur tour de taille et à acheter de la lingerie sans l’essayer. L’essayage n’est pourtant pas une perte de temps : comme nous l’avons évoqué, votre taille peut varier en fonction de la marque de soutien-gorge choisie.

Mannequin portant un soutien-gorge PrimaDonna parfaitement ajusté

Lors de l’essayage, concentrez-vous dans un premier temps sur votre tour de buste. Votre soutien-gorge ne doit pas trop vous serrer, sinon il risque de former des bourrelets disgracieux visibles sous vos vêtements, voire de vous blesser en frottant votre peau quand vous bougez. En outre, sachez qu’un soutien-gorge qui serre n’est pas un soutien-gorge qui maintient mieux. Vous devez pouvoir passer votre main à plat entre votre dos et l’attache du soutien-gorge (au niveau des agrafes) sans trop de difficulté. Votre dessous ne doit ni être trop serré, ni trop lâche (dans ce cas, il aura tendance à remonter). Une fois votre tour de buste idéal trouvé, passez à la taille de bonnet. Ce dernier doit maintenir votre poitrine sans l’écraser. Un bonnet qui bâille est un bonnet trop grand. Dans l’idéal, le bonnet doit parfaitement épouser la forme de votre poitrine.

Qu'est-ce que l'équivalence des tailles de soutien-gorge ?

Un 95A équivaut à un 90B ou un 85C en termes de profondeur des bonnets. Si vous vous sentez à l’aise dans un 100 C, mais que vous trouvez le dos un peu trop large, nous vous conseillons d’essayer le même modèle de soutien-gorge en 95B. Pour obtenir une bonne équivalence, pensez toujours que lorsqu’on réduit la taille du tour de buste, on doit agrandir la taille du bonnet pour conserver la même profondeur.

Vous savez désormais comment connaître et bien choisir la taille de votre soutien-gorge. En suivant nos indications, vous arborerez un joli décolleté sans faire une croix sur votre confort. Il ne vous reste plus qu’à choisir les dessous qui vous correspondent le mieux : soutien-gorge sexy, modèle en dentelle, joli triangle, soutien-gorge push- up, laissez parler vos envies !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *