femme debout dans un décor de luxe porte de la lingerie lise charmel travaillée couleur grenat violet

Qu’ils soient en dentelle, ornés de broderie, en tulle ou en satin, vos dessous sont fragiles. Pour profiter le plus longtemps possible de vos sous-vêtements, Dessus Dessous vous livre, en tant qu’expert, les secrets pour entretenir votre lingerie.

Pourquoi prendre soin de sa lingerie ?

La lingerie fine est un produit raffiné mais délicat. Confectionnés en matériaux nobles, les dessous femme même haut de gamme ne sont pas éternels. A la longue, les tissus s’abîment et se distendent. Or, pour un soutien-gorge ou un bustier, il est important de conserver le maintien optimal de la poitrine. Notre belle panoplie de culottes et strings risque de perdre de sa tenue, et en fin de vie, ne plus offrir ce joli galbe aux fesses.


Lavage après lavage, les couleurs peuvent s’altérer. Si vous voulez garder plus longtemps la couleur de vos sous-vêtements, essayez cette astuce de grand-mère : après le premier lavage, trempez-les 10 minutes dans du vinaigre blanc et rincez à nouveau. Ce serait dommage de voir votre ensemble jaune papaye qui vous va si bien l’été se décolorer et devenir triste. Sur le noir, l’effet des bouloches est fatal. Vous savez, ces peluches qui surgissent quand la tenue s’abîme. Sans un bon entretien, votre guêpière femme fatale perdra de son charme. Quant à la lingerie blanche, le tissu peut se ternir sous l’effet du soleil, la pollution et des lavages répétés. Pour qu’elle garde tout son éclat, nous vous conseillons de toujours laver le blanc avec le blanc. Le chlore et l’eau de javel sont interdits ! Ces produits corrosifs n’auront pour seul effet que de jaunir votre lingerie et ronger la dentelle.

femme cheveux au carré noir court chantal thomass porte une guêpière rouge tentationPensez à nos conseils avant de laver votre guêpière Chantal Thomass.

Laver sa lingerie à la main, le meilleur choix !

Pour éviter tous ces désagréments et profiter de vos pièces de lingerie sexy et chic le plus longtemps possible, il est conseillé de les laver à la main. Les matières nobles comme synthétiques s’usent avec les frottements du tambour de la machine à laver. La soie ne supporte pas la machine ! Les pièces telles que les guêpières, corsets, bas et bustiers se lavent exclusivement à la main.

Utilisez une lessive douce ou un savon de Marseille, moins agressif pour les vêtements. Même à la main, le lavage doit se faire à basse température. Lavez vos dessous à l’eau tiède et savonnant délicatement, puis rincez-les à l’eau froide afin de resserrer les fibres. Ne laissez pas votre lingerie tremper, cela ramollit les fibres et les élastiques. Attention, n’essorez pas trop fort vos dessous, ils risqueraient de perdre de leur élasticité. Faites-les ensuite sécher à plat sur une serviette de bain qui absorbera l’eau, ou étendez-les sur un séchoir en évitant les pinces à linge qui abîment les tissus délicats. Sauf les dessous en coton, ne repassez pas votre lingerie. La plupart des fibres ne supportent pas de fer à repasser et risquent de fondre.

femme à genou sur un lit habillée d'un déshabillé en soie Marjolaine jaune saugePour garder son déshabillé en soie Marjolaine plus longtemps, on le lave à la main !

Laver sa lingerie à la machine à laver c'est possible mais en prenant des précautions

Le lavage à la main garantit une plus longue espérance de vie aux dessous féminins. Mais il est parfois difficile pour les femmes pressées de trouver le temps de nettoyer leurs dessous chics. Bonne nouvelle : un lavage en machine est possible à condition de prendre ses précautions.

Règle d’or : un lavage machine, c’est à 30°C maximum. Préférez une lessive pour tissus délicats, qui ne contient ni perborate, ni chlore. L’assouplissant est à proscrire car il peut rester dans les fibres et provoquer des irritations.

Vous le savez mais mieux vaut le répéter : avant de lancer le programme, triez les ensembles et séparez les couleurs et le noir du blanc. Glissez ensuite vos sous-vêtements dans un filet de lavage. Si vous n’en possédez pas, une taie d’oreiller fera parfaitement l’affaire. Pourquoi une telle précaution ? Pour prendre soin des armatures, la partie fragile du soutien-gorge ! En dehors de cette housse de protection, les agrafes peuvent perforer les tissus et risquent aussi de détériorer votre machine à laver. Essorez délicatement votre lingerie avec un programme 800 tours maximum. Le sèche-linge est à bannir !

Si vous avez des doutes, lisez les étiquettes. Vous ne savez pas toujours ce que veulent dire les pictogrammes ? Nous vous livrons leurs secrets.

Lavage

 Lavage en machine à laver interdit Lavage interdit   Lavage uniquement à la main à 40°C maximum   Lavage machine 95°C maximum en cycle normal
  Lavage machine 60°C maximum en cycle normal   Lavage machine 60°C maximum en cycle modéré   Lavage machine 40°C maximum en cycle normal
  Lavage machine 40°C maximum en cycle modéré   Lavage machine 40°C maximum en cycle délicat   Lavage machine 30°C maximum en cycle normal
  Lavage machine 30°C maximum en cycle modéré   Lavage machine 30°C maximum en cycle délicat

Séchage

  Séchage tambour interdit   Séchage tambour modéré à 60°C maximum   Séchage tambour normal à 80°C maximum
  Séchage à plat   Séchage à plat sans essorage   Séchage à plat à l’ombre
  Séchage à plat à l’ombre sans essorage   Séchage sur fil   Séchage sur fil sans essorage
  Séchage sur fil à l’ombre   Séchage sur fil à l’ombre sans essorage

Repassage

  Repassage interdit   Repassage à une température faible 110°C maximum   Repassage à une température moyenne 150°C maximum
  Repassage à une température élevée 200°C maximum

Blanchiment

  Blanchiment interdit   Tous types de blanchiment autorisés   Blanchiment avec des produits oxygénés uniquement

Entretien professionnel

  Nettoyage à sec interdit   Nettoyage à sec uniquement   Nettoyage à l’eau sans produits uniquement

Un soutien-gorge est une pièce délicate et vos soutiens-gorge à coques ou rembourrés le sont d’autant plus, car mal rangés ils peuvent très vite se déformer. Pour les conserver, nous vous conseillons de les emboîter les uns dans les autres dans vos tiroirs. Profitez désormais pleinement de votre plus belle lingerie, le plus longtemps possible.

2 commentaires sur “Machine à laver et sous-vêtements : prendre soin de sa lingerie pour éviter qu’elle ne s’abîme”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *