La lingerie vintage, qu’est-ce que c’est ?

Femme dans une salle de bain vêtue d'un ensemble de lingerie rétro noir, soutien-gorge push-up triangle avec un décolleté vertigineux et culotte haute marquant la taille pour une silhouette affinée

La nostalgie des fifties s’empare aujourd’hui de l’univers de la lingerie féminine. Jamais kitsch, le look pin-up a le vent en poupe ces dernières années. Mais au fait qu’est-ce que c’est concrètement le style rétro ? Les créateurs de corseterie aiment s’inspirer de l’époque d’après-guerre, quand la perception du corps féminin connaissait une révolution. Mais attention, si les dessous rétro sont un clin d’œil à cette période, les fabricants ajoutent une dose de modernité pour assurer un confort optimal. Le maintien et le bien-être n’étaient pas nécessairement une priorité il y a un demi-siècle.

Les fibres souples comme la rayonne, la viscose ou plus tard le nylon ne sont arrivées sur le marché que depuis les années 1930. Mais il faudra attendre quelques décennies pour voir des coupes réellement confortables orner les vitrines. La gaine fait son apparition, puis le soutien-gorge moderne – deux bonnets au lieu d’un bandeau – qui assure un meilleur maintien. Plus tard arrive la guêpière qui met en avant la féminité. Les années 50 marquent l’avènement des pin-ups glamour qui affichent un poitrine saillante, une taille de guêpe et des hanches rondes. Arrivent alors le soutien-gorge balconnet et la culotte taille haute.

Un soutien-gorge retro aujourd’hui

Femme portant un soutien-gorge corbeille avec un effet cache coeur pour un look rétroIl y a cinquante ans, la mode était aux soutiens-gorge à l’aspect pointu, dits « obus ». Sans imiter ces modèles, le look rétro vintage s’en inspire avec des coupes qui mettent en avant les courbes féminines, avec le soutien-gorge corbeille ou le soutien-gorge emboîtant pour les amatrices d’armatures. Le tout est orné de détails chics comme les bretelles en satin. Le motif pois blancs est bien sûr un incontournable. Autre alternative sexy : le voile transparent effet plumetis avec son petit nœud qui recouvre subtilement un décolleté prononcé. L’empiècement dentelle blanche et sa guipure ajourée sur un tulle drapé offre un résultat sensuel à tomber.

Mais l’époque années 50 privilégiait encore le soutien-gorge sans armatures. Pour surfer sur la vague, optez pour le soutien-gorge bralette, terriblement tendance aujourd’hui. À mi-chemin entre le top minimaliste et le soutien-gorge, la bralette séduit les amatrices de lingerie fine naturelle, sans artifice, comme le soutien-gorge triangle.

Le retour de la culotte taille haute

Femme portant une jupe en dentelle forale, tulle noir et détails de velours lie de vin provoquant une irrésistible attractionDu côté des bas, c’est bien sûr l’âge d’or de la culotte haute. Cette coupe sait mettre en avant la sensualité des beautés généreuses en offrant un joli galbe des fesses. Pour afficher sa silhouette sans complexe, la taille très haute, qui remonte bien au-dessus du nombril, a l’avantage d’offrir un effet ventre plat grâce à son design sculptant. Elle saura se faire invisible sous une tenue sexy comme une robe moulante.

Si pour les femmes voluptueuses, elle élance les jambes, affine les hanches et dissimule les rondeurs, cette culotte s’adapte en réalité à toutes les morphologies. Les femmes minces n’ont pas à se cantonner au slip brésilien taille basse ou au shorty string. Les formes hautes dessinent avec panache des fessiers plus fermes et arrondis.

Mais la coupe ne fait pas tout. Le rétro aime la fantaisie. La culotte en perles Swarovski, de la marque de lingerie Les Jupons De Tess, sur une coupe osée rime avec séduction. La broderie haute-couture signée Lise Charmel, rehaussée de strass, est un symbole de raffinement. Les amatrices de lingerie sexy seront envoûtées par les collections audacieuses de la Boîte à désir de chez Aubade. Le coffret rétro comporte un soutien-gorge et string sexy rétro en laize dentelle jacquard extensible, avec son jeu de franges coquin, révélant avec érotisme les courbes féminines.

Les autres pièces de lingerie vintage

Femme vêtue d'un serre-taille noir d'inspiration tribale mêlant effet laqué de la maille et graphisme inspirant mystère et attractionL’ensemble lingerie n’échappe à la mode rétro. Aussi divin que romantique, le serre-taille Implicite avec sa dentelle noire est irrésistible. Le porte-jarretelles à pois un brin bohème de chez Antigel est un beau clin d’œil à l’esprit fifties.

La lingerie vintage ne serait complète sans les bas collants du même esprit. Bas nylon ou résille, à vous de faire votre choix. Le bas couture associé à des talons à aiguilles offrira un style femme fatale. Côté lingerie de nuit, impossible de passer outre la nuisette sexy en satin noir ou la babydoll dos nu ultra sexy.

Les matières utilisées pour la lingerie retro

Les jeux de transparence sont à la page. Dévoiler sans trop montrer, c’est tout l’art des dessous vintage grâce à la lingerie en dentelle finement travaillée. On aime également le tissu brillant satiné, décliné en coloris romantiques.

Quelle couleur choisir pour sa lingerie retro ?

Puisque le rétro se veut intemporel et indémodable, on privilégie les couleurs sobres, comme le noir et blanc, mais aussi le nude, chair et ivoire, mais aussi les nuances pastel. Le rose poudré est roi, mais les tonalités épurées du bleu ou mauve sont appréciées. Pour les couleurs plus flashys, on ose le violet éclatant ou le vert émeraude.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *